Comment déceler les signes de dépression, d'anxiété généralisée,

d'anxiété sociale et de trouble panique.

Au cours de leur vie:

5% des adultes seront affectées par l'anxiété généralisée.

17% des adultes, par la dépression

Alors comment reconnaître les symptômes de dépression, d'anxiété généralisée, d'anxiété sociale ou de trouble panique? Ce n'est pas facile. En fait, de nombreuses personnes vivent avec ces troubles pendant des années sans même s'en rendre compte. Voyons certains des symptômes qui les distinguent.

La dépression peut se manifester par les symptômes suivants:

  • l'impression d'être triste, désespéré, coupable ou démoralisé presque toute la journée, presue tous les jours pendant des semaines ou des mois,
  • un manque d'intérêt pour les activités qu'on avait l'habitude d'aimer,
  • un changement d'appétit ou de poids,
  • la fatigue ou l'insomnie,
  • un manque de motivation,
  • l'irritabilité,
  • de la difficulté à se concentrer,
  • l'impression d'être de sa famille et de ses amis,
  • des pensées récurrentes de mort ou de suicide.

Pensez-vous faire une dépression? Vous pourriez en parler à votre médecin.

L'anxiété généralisée peut se manifester par les symptômes suivants:

  • une inquiétude qui vous submerge presque tous les jours, pendant au moins 6 mois,
  • l'intensité, la durée ou la fréquence de l'anxiété sont hors de proportions avec la probabilité ou les répercussions de l'événement redouté,
  • une nervosité ou le sentiment d'être à bout,
  • une tension musculaire.

L'anxiété sociale peut se manifester par les symptômes suivants:

  • avoir peur situations sociales ou de situations de performance, les éviter ou les endurer avec une anxiété ou une détresse intenses,
  • une peur excessive d'être surveillé ou jugé par d'autres,
  • reconnaître que la peur est excessive ou déraisonnable, sans pouvoir la surmonter.

Le trouble panique peut se manifester par les symptômes suivants:

  • un sentiment de terreur qui apparaît soudainement, de manière inattendue et répétée (souvent accompagné de symptômes physiques comme le cœur qui bat vite, la transpiration et la nausée),
  • l'impression d'être en train de perdre le contrôle de soi ou de mourir,
  • l'agoraphobie, c'est-à-dire une anxiété causée par un endroit ou une situation d'où il pourrait être difficile de s'échapper ou dans lesquels on pourrait ne pas trouver d'aide si on avait une attaque de panique.

Pensez-vous être atteint d'anxiété chronique? Vous pourriez en parler à votre médecin.

Notez bien que trois aspects différencient ces symptômes de la vie ordinaire: (1) ils sont durables; (2) ils causent une détresse considérable; (3) ils interfèrent avec la vie et le bonheur. Si vous pensez que vous pourriez être atteint de dépression ou d'anxiété chronique, sachez que plus rapidement vous expliquerez à votre médecin comment vous vous sentez, plus vous vous rapprocherez de la tranquillité d'esprit. Une bonne chose à faire pour commencer, c'est de lire les « 3 grandes vérités sur la dépression et l'anxiété chronique ».

Antérieure

Prochaine