Depuis quelques années, plusieurs produits ont été vantés pour rajeunir l'intestin et améliorer la santé digestive grace à la « détoxification et au nettoyage du côlon ». Cependant, ne passez pas sous silence l'exercice. Des aliments rafinés, transformés et faibles en fibre, des graisses animals, le stress chronique et un manque d'activité physique sont à la base d'une quantité de troubles gastro-intentinaux incluant le cancer colorectal, les brûlements d'estomac, la diverticulose et la constipation. Une digestion adéquate, une absorption des éléments nutritifs et une élimination des déchets sont l'effet d'un bon programme et d'un sain régime.

Des problèmes digestifs peuvent se produire à n'importe quel poids mais le ballonnement, les brûlements d'estomac et la constipation sont plus communs chez les personnes qui font de l'embonpoint. Des livres en trop augmentent la pression dans l'abdomen et forcent l'acide de l'estomac (reflux) dans votre oesophage. Ce reflux d'acide produit des brûlements d'estomac - une sensation de brûlement dans votre oesophage. Un excès de poids peut également vous prédisposer à des troubles de la vésicule biliare et au cancer du côlon.

L'exercice tonique

L'exercice est un tonique formidable pour l'esprit, le corps et l'estomac. L'exercice aide à contrôler votre poids et à prévenir la constipation. Un exercice aérobique (un exercice qui accroît votre respiration et votre rythme cardiaque) et des exercices de respiration profonde sont très avantageux à une saine digestion, parce qu'ils stimulent la contraction naturelle des muscles intestinaux, aidant à déplacer la nourriture dans vos intestins plus rapidement. Éviter les exercices lourds après un gros repas. La digestion exige une grande quantité de débit sanguin à votre estomac et vos intestins. La digestion ne sera pas retardée pendant que le sang est dirigé à nouveau au coeur et aux muscles durant l'exercie. Avec réduction de la réserve de sang à l'intestin, les muscles de l'intestin se contractent moin vigoureusement, les enzymes digestives sont sécrétées en quantités plus petites et le transit des déchets passe à un mouvement lent. Ceci occasionne des brûlement d'estomac, le ballonnement et la constipation. Le stress peut causer un changment semblable de débit sanguin loin de l'instetin avec une tension des muscles et une accélération du rythime cardiaque, exigeant plus d'oxygène aux muscles actifs. Un exercice quotidien est un briseur de stress réputé par biais d'une variété de mécanismes incluant l'augmentation d'endorphines - l'hormone de la « bonne humeur ». Les mêmes neurotransmetteurs et récepteurs qui dictent l'humeur dans le cerveau existent en abondance dans l'intestin et influencent la digestion.

Ces renseignements ont été publiés par U.S. Department of Agriculture et U.S. Department of Health and Human Services par le biais des recommandation du Dietary Guidelines Avisory Committee www.health.gov.

Antérieure

Prochaine